The Russian Davis Cup team stands on a stage behind the trophy and lift their trophies.

Photo : @DavisCup

Bien qu’ils ne soient pas autorisés à concourir sous leur Drapeau, les joueurs de tennis russes ont connu une année exceptionnelle.

Cette année, les compétitions internationales ont été dominées par les Russes. Il est donc normal que l’année se termine par un nouveau titre pour le plus grand pays du monde, ou techniquement pour sa fédération de tennis.  

Voici ce que vous devez savoir :

Au cas où vous l’auriez manqué : Les Russes sont là

Un mois après que les joueuses de la Fédération russe de tennis aient remporté le trophée de la Coupe Billie Jean King, leurs homologues masculins ont fait de même en mettant la main sur le Saladier d’argent de la Coupe Davis grâce à un balayage contre la Croatie, en finale.

Les Russes étaient les favoris des Finales, car ils étaient les seuls à compter dans leurs rangs non seulement deux joueurs du Top 10, mais aussi deux membres du Top 5, et ils ont fait honneur à leur statut.  

Invaincu, le numéro deux mondial Daniil Medvedev a gagné ses cinq matchs en deux manches, disposant notamment de Marin Cilic en finale. Il a été épaulé par Andrey Rublev (5e), qui, malgré quelques duels difficiles en début de tournoi, s’est ressaisi en fin de parcours et a signé des gains en deux manches en demi-finale et en finale.

Il s’agit du troisième titre de la Russie à la Coupe Davis, et de son premier depuis 2006. Les triomphes à la Coupe Davis et à la Coupe Billie Jean King complètent une récolte de trois médailles aux Jeux olympiques de Tokyo cet été.

La Croatie a surpris en accédant à la finale, mais doit se magnifique parcours aux prestations inattendues du 276e mondial Borna Gojo, qui a signé une fiche de trois victoires et une défaite, remportant notamment des gains en quart de finale et au carré d’as.  

Ces victoires ont été cruciales, car le numéro un croate, Marin Cilic, a perdu tous ses duels de simple aux tours éliminatoires, mais grâce aux gains de Gojo, les spécialistes du double Nikola Metkic et Mate Pavic sont parvenus à gagner les matchs décisifs.  

La grande surprise du tournoi est survenue en demi-finale lorsque les Croates ont eu raison des Serbes, menés par Novak Djokovic. Gojo a alors orchestré une remontée pour prendre la mesure de Dusan Lajovic avant que Metkic et Pavic viennent à bout de Djokovic et de Filip Krajinovic.

À ne pas manquer : Profitez de la saison morte

Les activités du circuit de l’ATP sont officiellement terminées. Le premier tournoi de 2022, la Coupe ATP, sera présenté à compter du Jour de l’an à Sydney, en Australie.

Cependant, la WTA tient trois tournois de catégorie 250 au cours des trois prochaines semaines. Ainsi, l’Open Angers Arena Loire, a lieu cette semaine en France. Daria Yastremska, Shuai Zhang, Kristina Mladenovic et Vera Zvonareva sont parmi les participantes.

Sous le radar :

La semaine dernière a peut-être été plus calme, mais la Canadienne Katherine Sebov s’est illustrée sur le circuit de l’ITF en remportant le titre du double de l’Open Jablonec Nad Nisou en République tchèque.  

Pour ce faire, Sebov et sa partenaire polonaise Maja Chwalinska ont vaincu les favorites en quart de finale (11-9 au super jeu décisif), avant de battre un tandem tchèque en finale.  

Alors que le circuit principal de l’ATP est en pause, l’action se poursuit sur le circuit Challenger. Cette semaine, Steven Diez prendra part à l’Open Maia, au Portugal.

Neuf Canadiens seront également à l’œuvre sur le circuit de l’ITF, à Cancún.    Vous pouvez suivre les Canadiens en action chaque semaine en cliquant ici.