Jennifer Bishop - Chair of the board,

Photo: Peter Figura

Le Canada a récemment été reconnu sur la scène internationale du tennis alors que trois Canadiens ont été nommés au sein des comités et commissions de la Fédération internationale de tennis (ITF) pour 2022-2023, comme il a été annoncé en décembre.

La présidente du conseil d’administration de Tennis Canada, Jennifer Bishop, sera ainsi la seule femme (et la deuxième dans l’histoire de l’ITF) à siéger au comité de la Coupe Davis. La Coupe Davis par Rakuten, qui a vu le jour en 1900, est la principale épreuve internationale de tennis masculin par équipe. Le tournoi a récemment subi une transformation de marque grâce, entre autres, à un partenariat avec Kosmos, une organisation dirigée par le footballeur professionnel Gerard Piqué et le PDG de Rakuten, Hitoshi Mikitani. Précédemment, Mme Bishop avait d’ailleurs été la première Canadienne nommée au sein du comité de la Coupe Billie Jean King, présidé par Katrina Adams.

Jack Graham, ancien membre et président du conseil d’administration de Tennis Canada, continuera quant à lui dans son rôle actuel d’administrateur de l’ITF et il fera de nouveau partie du groupe de travail sur la structure de gouvernance et du groupe des conseillers pour le développement. Il présidera également le comité constitutionnel. De son côté, Janet Petras, directrice des programmes et de l’administration de l’élite de Tennis Canada, continuera de siéger au comité du tennis en fauteuil roulant, un comité dont elle fait partie depuis 2012.

Les comités, commissions et groupes de travail de l’ITF pour 2022-2023 sont appelés à aider l’organisation et son conseil d’administration dans les principaux secteurs du sport. Leurs tâches consistent notamment à implanter et mettre en œuvre les piliers fondamentaux de l’ITF que sont la gouvernance, le sport et la participation. Au total, plus de 67 pays sont représentés et 32 % des postes sont occupés par des femmes.

« En tant que chef de file mondial au tennis, il est primordial que le Canada soit bien représenté au sein des comités et commissions de l’ITF », commentait madame Jennifer Bishop. « Nous sommes ravis d’avoir la possibilité de travailler si étroitement avec l’ITF, les associations nationales membres et toutes les autres personnes désignées alors que nous continuons à faire progresser notre sport. »

« Le mandat 2022-2023 sera important pour l’ITF, car nous faisons avancer les priorités stratégiques de l’ITF2024, nous poursuivons la réforme de gouvernance et nous stimulons une augmentation marquée de la participation au tennis en vue d’atteindre notre objectif de 120 millions de joueurs dans le monde d’ici 2023 », déclarait monsieur David Haggerty, président de l’ITF.

« Les comités jouent un rôle essentiel ; la majorité des membres sont des bénévoles qui nous font profiter de leur expertise et de ressources essentielles pour atteindre nos objectifs et relever les défis auxquels nous sommes confrontés. La parité hommes-femmes ne se reflète pas encore pleinement dans les rôles de direction aux plus hauts niveaux, ce qui reste une priorité pour l’ITF dans le cadre de son programme Avantage pour tous.

« Nous restons déterminés à encourager nos associations nationales et régionales à continuer d’accroître la diversité au sein de leur conseil d’administration et comité, afin que notre futur bassin de dirigeants représente la diversité et l’empreinte mondiales du tennis. »

Cliquez ici pour consulter la liste des comités et des commissions de l’ITF pour 2022-2023.